Votre navigateur ne supporte pas JavaScript et vous n'avez pas accès à toutes les fonctionnalités du site.
Veuillez vérifier que JavaScript est bien activé sur votre navigateur.

DTG - Un joli démarrage

16 octobre 2017

Et voilà le premier match de la phase 1 pour les équipes loisirs.

Les DTG, vaillante équipe qui démarre en Poule E, sont très motivés et autant le dire, ils ne peuvent que progresser.

Les survivants de l’année dernière renforcés par des renforts tant masculin que féminin veulent prendre du plaisir et gagner !

Pour ce premier match qui les opposait à l’équipe d’Ambares 1, en tant que bon Brugeais, le DTG ont laissé du suspense jusqu’au bout ! Victoire 3 set à 2 après avoir perdu les 2 premiers !

Démarrage en douceur, manque d’automatisme et de calme, des mauvaises séries et un premier set perdu 16/25. On oublie...

Sur le 2ème set, les automatismes apparaissent, les joueurs présents sur le terrain se battent et s’accrochent après un bon départ. +4 pour les DTG après le premier temps mort technique, puis ça s’enraye un petit peu et Ambares repasse devant. Perte du deuxième set 23/25. (mais du positif !!)

À partir de là, la confiance est présente, le calme aussi et les Brugeais prennent les devants pour empocher aisément les 3ème et 4ème sets 25/13 ; 25/16 !

5ème set décisif : nouvelle rotation dans l’équipe et le retour de notre joker qui comme à chaque fois est intenable dans les 5ème manches (3 points sur la manche) !

Mais comme toujours, il faut garder du suspense et alors que l'équipe mène de +4 (13/9), un léger passage à vide et des fautes évitables et revoilà la tension au bord du terrain... 14/12 pour Bruges jusqu’à la prise en main du jeu par Fifou, une belle faute direct dans le filet, 14/13 mais un magnifique contre qui offre la victoire aux DTG : 15/13 !

Un beau match, une belle ambiance et la satisfaction de tous le monde. A suivre...

Réaction d’après match : 

Lethalan : « Super match, ambiance géniale ! »
Un supporter avisé : « Il faut améliorer la communication et s’entraîner aux attaques placées dans les angles. »

Dans cet article

En savoir plus sur l'auteur

BOURGOIN Yoann

Bureau (Président)